Saint Probien (552-559)

 

Il assista au second Concile de Paris en 555 et présida au 3e Concile tenu aussi à Paris vers 557. Saint Hilaire le guérit miraculeusement d'une grave maladie. Devenu archevêque de Bourges, il découvrit les reliques de Saint Ursin et les transporta dans l'église Saint-Simphorien (qui deviendra la collégiale Saint-Ursin plus tard) assisté de Saint Germain, évêque de Paris. Il mourut de fièvre à Rome en 559 et fut enterré en l'église de Saint-Laurent hors les murs.

 

Source : La Thaumassière - Histoire de Berry - Tome II, page 34 aux éditions Laffitte (1976)