Chapelle Sainte Catherine

Cette chapelle a d'abord été dédiée à Saint Étienne, à Saint Roch, à tous les Saints, puis à Sainte Philomène avant d'être dédiée à Sainte Catherine de Sienne

 

Trois vicairies* y avaient été fondées en 1418 par Guillaume de Boisratier, archevêque de Bourges. Les titulaires de ces vicairies devaient dire une messe tous les premier jour de chaque mois pour le fondateur, et ces bénéfices étaient à la nomination du chapitre. Cette chapelle fut le siège de plusieurs confréries. Un acte capitulaire de 1754 concédait cette chapelle à M. Romelot, à charge de la faire décorer et renfermer d'une grille de fer. Sur les murs, quelques ex-voto en remerciements à Sainte Philomène.

* vicairie: nom donné à des bénéfices

 

Chapelle Ste Catherine
Chapelle Ste Catherine
Ste Philomène
Ste Philomène
Ex-voto
Ex-voto


Il y a trois vitraux du XIIIe siècle dans cette chapelle. Ces vitraux sont dédiés aux trois grands diacres martyrs de l'Église primitive. Ils ont été l'objet d'importantes restaurations par M. Thévenot en 1848.

 Pour plus de détails sur ces vitraux, cliquer sur les liens ci-dessous :

Vitrail de Saint Laurent

Vitrail de Saint Étienne

Vitrail de Saint Laurent

 

Les épitaphes de Gabriel de la Châtre et de son petit-fils Claude se trouvent à droite et à gauche sur deux plaques de marbre. Elles se trouvaient au-paravent dans la chapelle de Notre-Dame la Blanche et ont été transférées ici en 1822.

 

Gabriel de la Châtre, sieur de Nançay, baron de Maisonfort, appartenait à l'une des plus célèbres familles du Berry. Sous Louis XI et Charles VIII, il succéda à son père comme capitaine des gardes du corps, chambellan et maître d'hôtel ordinaire du roi; après que le duc Louis d'Orléans, dont il avait partagé la captivité à Lusignan et à la grosse tour de Bourges, fut monté sur le trône de France, Gabriel de la Châtre fut nommé maître des cérémonies de France, prévôt de l'Ordre de Saint-Michel, capitaine des châteaux de Mehun-sur-Yèvre et Romorantin. Il accompagna Louis XII dans ses expéditions d'Italie et dans son entrée à Gênes en 1511. François Ier le nomma gouverneur de la Maison de ses enfants. Il mourut le 9 mars 1538.

 

Claude de la Châtre est le plus illustre des membres de cette famille. A 16 ans il était page du connétable de Montmorency. Charles IX le nomma gouverneur du Berry, capitaine de la grosse Tour de Bourges et lui confia le siège de Sancerre, alors aux mains des protestants. Après huit mois de siège, la ville se rendit le 25 août 1573. Sous Henri III, il fut désigné comme ambassadeur près d'Élisabeth d'Angleterre, puis il joua un rôle important dans les guerres de religion; il mit en déroute l'armée du duc de Bouillon. Henri IV le nomma maréchal de France; au sacre de Louis XIII il rempli les fonctions de connétable. Le 18 décembre 1614, à l'âge de 78 ans, il mourait dans son château de Maisonfort; le 24 février suivant, son corps était inhumé avec grand pompe dans la crypte de la cathédrale.

 

Épitaphe de Claude de la Châtre
Épitaphe de Claude de la Châtre
Épitaphe de Gabriel de la Châtre
Épitaphe de Gabriel de la Châtre