Chapelle de Ste Solange

Ste Solange, vierge martyre du IXe siècle, naquit vers 860 dans le hameau de Villemont de la paroisse St Martin-du-Crot, aujourd'hui Ste Solange. Elle est la patronne du Berry. Cette chapelle du début du XVe siècle possède quelques vestiges réutilisés de la cathédrale romane du XIIe siècle : les colonnes, leurs chapitaux et l'arcade d'entrée. Guillaume de Boisratier, archevêque de Bourges de 1409 à 1421 la réédifia et la dédia à St Thibault. Elle ne fut dédiée à Ste Solange qu'en 1805. La peinture du mur à l'est est de Geslin et date de 1865. Le mur ouest conserve une belle fresque du XVe siècle redécouverte en 1865 (voir ci-dessous) et restaurée par Hirsh. La chasse posée sous l'autel a été achetée en 1875 grâce à une souscription lancée pour les fêtes du millénaire de Ste Solange.

Seule, la partie haute du vitrail est ancienne (XVe siècle). Au sommet, les armes du pape Alexandre V (1409-1410) permettent de dater la pose du vitrail. La partie inférieure, qui a été détruite par un ouragan en 1843 et refaite en 1869 représente les trois archevêques qui ont participé à la rénovation de cette chapelle : (de gauche à droite) Mgr de la Tour d'Auvergne devant St Charles Borromée, Mgr de Mercy devant Sainte Solange et Mgr Guillaume de Boisratier devant St Thibault.

A droite, extraits de la Semaine Religieuse du 19 avril 1865 relatant la découverte et la restauration de la peinture du mur ouest de la chapelle Ste Solange.

 

 

 

Le mur ouest. État actuel.


 

 

 

 

État de la fresque avant restauration. Dessin de Jules Dumoutet.

Documents à consulter ou à télécharger

Télécharger
Ce que dit A. des Méloizes entre 1891 et 1897
Ste Solange.pdf
Document Adobe Acrobat 1.7 MB